ACN ou Les dégâts de la théologie de la prospérité

Circulent dans certains milieux chrétiens des mails incitatifs pour participer à des réunions pour entrer dans un système de vente multiniveaux avec la firme ACN. A la base, cela ne pose pas de problème sinon que la justice française a quand même émis des doutes quant à la limpidité de ce genre de pratiques.
Mais c’est surtout cette question qui se pose : pourquoi une telle frénésie dans certains milieux, et en particuliers chrétiens ? Pourquoi prendre autant de temps à vendre des produits de télécommunication ? Pourquoi des pasteurs utilisent leurs fichiers religieux pour contacter des gens pour vendre “sous” eux ? Oui, pourquoi ?
Plutôt que de compter sur le Seigneur et de faire leur travail, d’aucuns veulent faire de l’argent facile, soi disant pour faciliter leur ministère, mais quelle bénédiction retirent-ils de ces systèmes pyramidaux ?
La vente multiniveaux est typiquement un système pharaonique. On dépasse le cadre de la simple image liée à la pyramide. C’est un système où le but est de rendre esclaves un maximum de personnes pour notre enrichissement personnel. Et chacun se retrouve esclavagiste de ceux qui sont “sous” lui, mais en plus il est esclave de celui qui est “au-dessus” d’eux. C’est la description même d’un système pharaonique et donc, vraiment contraire aux principes de liberté qui se trouvent dans la bible.
En réalité, Mammon a réussi a pénétrer certains milieux au travers de la théologie de la prospérité. L’équation paraît simple : si je suis béni, je suis riche et si je suis riche, je suis béni. Une reprise en somme plus qu’infantile et maladroite de la théologie de la double prédestination de Calvin, lequel pensait que notre élection au salut devait se voir dès notre vie terrestre. Riches et bénis, pourquoi pas, mais béni par quel Dieu ? Celui dont le Fils n’avait même pas en sa possession une pierre où poser sa tête ? Le dieu qui est vénéré par ces personnes est en réalité le Dieu-Argent, ce bon vieux Mammon. Ces groupes, bien préoccupés par des combats contre certaines puissances, en viennent à oublier que Mammon a une entrée facile par l’appât pour le gain…
Alors, attention, c’est très dangereux. Les lois de la République nous incitent à nous en méfier, mais les lois de l’Eternel nous disent simplement : “pas de ça chez toi…”.