Fêtes juives pour l’an 5767 (2006-2007)

Un document de l’Union de Prière de Charmes.
Les dates ci-dessous sont celles pratiquées en diaspora, où les fêtes durent un jour de plus qu’en Israël (sauf le Yom kippour). Pour rappel, la journée juive commençant le soir, les fêtes commencent la veille de la date indiquée. « Il y eut un soir, il eut un matin, ce fut le premier jour » Genèse 1, v. 5.

ROCH-HACHANAH Premier de l’an (1 et 2 tichri) : samedi 23 et dimanche 24 septembre
On commémore le jour de la création de l’Homme-Adam. On regarde aussi au dernier jour, le Jour du Jugement. On prie pour que la destinée de chacun soit inscrite, par la miséricorde de Dieu, selon un jugement favorable. La fête dure deux jours. Le premier jour, on lit dans les synagogues Genèse 21 (naissance d’lsaac) et 1 Samuel 1 et 2 (celle de Samuel). Le deuxième jour, Genèse 22 (ligature d’lsaac) et Jérémie 31/2 à 20 (souvenir de Rachel et Cantique d’Espérance). L’un des sommets de la liturgie est la sonnerie du chofar, destinée à rappeler le souvenir de Dieu et de sa miséricorde, à réveiller les cœurs pour la confession des péchés, et à annoncer la résurrection des morts, le Jugement dernier et la libération de toute l’humanité. Les 10 jours suivants que l’on appelle les Jours redoutables (Yamim noraïm) sont des jours de repentance, de réparation des fautes commises et de réconciliation avec le prochain (jeûne de Guedalyah, le lundi 25 septembre).

YOM KIPPOUR Jour des expiations et du pardon (10 tichri) : lundi 2 octobre
Ce jour achève les dix jours qui précèdent. C’est un jour d’humiliation et de jeûne complet qui comprend cinq offices à partir de la veille au soir. Les prières les plus solennelles de la liturgie implorent le Pardon de Dieu pour le cours de l’année qui vient et pour le jour du Jugement. On lit le matin Lévitique 16 et Esaïe 57, v. 14 à 58, v. 14. A midi, Lévitique 18 et le livre de Jonas. En Israël, l’absence totale de circulation dans tout le pays et le silence qui s’en suit donnent à ce jour un caractère unique et laisse toute la place aux chants des synagogues. La journée s’achève par l’office de Nella “fermeture des portes” (du Temple et de la Miséricorde), l’un des plus émouvants de la liturgie de la Synagogue. Dès le lendemain de Kippour, on commence à construire la souccah (cabane) qui doit être prête pour le 15 tichri.

SOUCCOTH Fête des Tentes ou des tabernacles (15 au 23 tichri) : du samedi 7 au vendredi 13 octobre
Fête joyeuse après l’austérité des fêtes précédentes. La souccah ou cabane rappelle les 40 années passées sous les tentes du désert et la précarité de la vie considérée comme un pèlerinage. On habite dans la souccah décorée de feuillages pendant toute la semaine et l’on y reçoit les hôtes et les amis. C’est une fête des récoltes abondantes des fruits d’automne. La fête dure 8 jours. On prie en tenant à la main un bouquet de 4 espèces de plantes aux significations symboliques : le loulav et l’etrog. Le premier jour, on lit Lévitique 23, v. 26 à 44 et Zacharie 14,v. 2 à 21. Le septième jour (13 octobre) est dite la Grande Prière Hochana Rabba pour la venue du Salut et la Résurrection des morts. Le huitième jour (14 octobre), Chemini-Atzéreth, clôt la fête, c’est un jour de jeûne.
Le neuvième jour (15 octobre), Simhat Torah, joie de la Torah, on chante et on danse avec exubérance dans toutes les synagogues illuminées. On termine la lecture annuelle de la Torah par Deutéronome 33 et 34 et l’on recommence une nouvelle année de lecture avec Genèse 1, c’est la fête mentionnée dans Jean 7.

HANOUCCA Fête de la dédicace (25 kislev à 2 teveth) : du samedi 16 décembre au lundi 23 décembre
Mentionnée dans Jean 10, v. 22, on commémore la purification du Temple qui avait été profané sous le règne du conquérant anti-juif Antiochus Epiphane et on célèbre la révolte des Maccabées en 176 av. J.C. (récit dans les inter-testamentaires : 1 Maccabées 4, v. 36 et 2 Maccabées 10, v. 1 à 8) . Fêtes de Lumière, en souvenir du miracle de l’huile. Pendant 8 jours, on allume chaque soir l’une des lampes d’un chandelier à 8 branches (à ne pas confondre avec la menorah, le chandelier à 7 branches du Lieu Saint). Fête joyeuse pour les enfants qui reçoivent des étrennes comme à notre Noël.

POURIM Fête d’Esther (14 adar) : dimanche 4 mars
Elle est précédée du jeûne d’Esther (1er mars). Commémoration de la délivrance du peuple juif menacé d’extermination. On relit le livre d’Esther. Fête joyeuse pour laquelle les enfants se déguisent comme au carnaval en mettant des masques.

PESSAH La Pâque (15 au 22 nissan) : du mardi 3 au mardi 10 avril
La plus grande fête biblique. La veille au soir dans toutes les familles juives du monde entier, on célèbre le seder, la liturgie du repas pascal en mémoire de la sortie d’Egypte ou l’Exode. Chaque juif doit se considérer lui-même comme étant sorti de l’Égypte. Le repas du seder est rythmé par quatre coupes de vin et une cinquième que l’on ne boit pas, car elle est réservée pour Élie, l’annonciateur du Messie. La fête dure 8 jours. Le premier jour, on lit Exode 12, v. 21 à 51 et Josué 5. Le huitième, on lit Deutéronome 15, v. 19 à 16, v. 17 et Esaïe 10, v. 32 à 12/10. On relit aussi le Cantique des Cantiques.

CHAVOUOTH Fêtes des semaines ou Pentecôte (6 et 7 sivan) : mercredi 23 et jeudi 24 juin
Cinquante jours après la Pâque, on commémore l’arrivée au Sinaï et le don de la Loi (matan Torah). C’est aussi une Fête des Prémices de la moisson que l’on apportait au Temple en grande solennité. Le premier jour, on lit Exode 19 et Ézéchiel 1 et le deuxième, Habakuc 3. On relit le Livre de Ruth.

TICHA BEAV Destruction du Temple (9 av) : mardi 24 juillet
Le plus grand jour de deuil et de jeûne pour la destruction du Temple, la première fois en 587 av JC, la deuxième en 70 ap. JC. On se souvient aussi de tous les éléments tragiques de l’histoire : massacres, pogroms, exils (souvent causés par les chrétiens) jusqu’à la Choah. On relit le livre des Lamentations de Jérémie (nous pourrions relire Luc 21, v. 20 à 24) Mais ce deuil sera changé en un jour de joie par la Venue du Messie selon Jérémie 31, v. 10 à 13.

Comments

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.