La réincarnation au crible de la délivrance

Parmi les rêveries exotiques des uns et des autres, on compte la croyance en la réincarnation. Il s’agit non seulement d’un désir de « changer d’air » spirituellement, pour nos contemporains, mais surtout d’une réappropriation frauduleuse d’une croyance extrême-orientale. Car la réincarnation à la sauce parisienne n’a pas du tout le même goût que la réincarnation extrême-orientale.
L’originale est vue par les fidèles hindous et bouddhistes comme une malédiction pour le croyant qui devrait avoir pour objectif de sortir du cycle terrible des réincarnations successives. Se réincarner, c’est avoir échoué. L’occident consumériste, fort de l’influence des jeux vidéos sur la jeune génération, a fait de la réincarnation un processus étonnamment positif. « Si je ne peux pas y arriver cette fois-ci, tant pis, j’y arriverai mieux la prochaine fois ». En somme, cette réincarnation occidentalisée est exactement l’inverse de la réincarnation extrême-orientale. C’est une chance de plus d’y arriver. On sent que pour une fois ce sont les européens qui font une copie frauduleuse d’un produit indien ou chinois…
Mais il y a plus grave. D’abord, parce qu’il ne faut jamais oublier que la réincarnation est un mensonge spirituel. On ne se réincarne pas. Un point c’est tout. Dieu nous donne une vie et une seule. L’enjeu est que cette vie devienne éternelle, en Christ, ou qu’elle reste mortelle, à tous les sens du terme.
Beaucoup de nos contemporains croient pourtant avoir des indices, des éléments qui leur font croire qu’il sont réincarnés. Il s’agit de situations de vie qui nécessitent d’être délivrés, car, dans la mesure où ils n’ont pas vécu d’autres vies préalables, c’est donc qu’il y a des puissances spirituelles actives en eux qui leur font croire qu’ils ont été quelqu’un d’autre avant.
Ces puissances sont la plupart du temps des esprits humains, c’est-à-dire l’esprit de personnes humaines qui, vivantes ou mortes, circulent loin de la personne chez qui ils devraient rester. Ces esprits humains projettent, sur mandat de Satan, des images à l’intérieur de l’esprit du croyant qui se met à croire qu’il a ou a eu une diversité d’existences successives. La personne peut alors même se mettre à croire qu’elle sera ceci ou cela dans une prochaine vie. Ce sont bien entendu des mensonges car il n’y aura pas plus de prochaine vie qu’il n’y aurait eu de vies précédentes.
Ces esprits humains suggèrent qu’il y aurait un dédoublement de la personnalité. Si ce dédoublement est contigu, présent dans le même temps, la personne sera facilement diagnostiquée comme schizophrène par un psychiatre. Alors qu’elle n’a pas une double personnalité, mais bien un esprit, le sien, plus un autre esprit, qui la squatte. Ce n’est pas un trouble psychique, mais bien spirituel. Si ce dédoublement n’est pas contigu, la personne aura donc le sentiment d’avoir plusieurs personnalités successives, d’où cette impression que la doctrine spirituelle de la réincarnation réponde à ce qu’elle ressent. Mais c’est un mensonge ! Il faut d’urgence être délivré des « personnalités » autres qui sont aliénantes, qui ne sont pas de Dieu.
Le Seigneur nous a créés avec un corps, une âme, un esprit, ce n’est pas pour que nous l’insultions avec des affirmations métaphysiques qui sont mensongères par rapport à la réalité de ce qu’il a créé.

Comments

One Response to “La réincarnation au crible de la délivrance”

  1. Laurence on mars 21st, 2007 8:14 am

    Shalom,

    Quand nous prions pour des bien-aimés qui ont “touchés” ou plutôt, qui se sont laissés infester par ces doctrines de démons, la délivrance est souvent très spectaculaire: nous voyons déguerprir des esprits humains, des esprits de mort,des esprits animaux mais surtout un esprit guide et la “fameuse” Kundalini, mais cela se fait non sans violence ou et non sans bruit…

    Il est urgent pour le salut de quiconque, de croire à la Parole de vérité qui nous affirme qu’il a été donné aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement!

    Soyez bénis

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.